Chahid Anass Marocain Soussi

Un forum dont ont parlent de tout et de rien Un forum de divertissements, loisir, culture, societe, humour


Heures au format UTC



Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
Avatar de l’utilisateur
Hors ligne

Inscription: Sep 2010
Messages: 870
Localisation: Casablanca Royaume du Maroc
Sexe: Masculin
Posté: 19 Déc 2016, 01:34 

Arnaque islamique: vraiment sans intérêts? Regardez ces deux articles


Dans les deux articles qui suivent parus en France vous verrez l’arnaque islamique des prêts immobiliers: la banque achète le bien immobilier pour vous et vous le revend ensuite avec une marge. La marge remplace les intérêts, et le tour est joué. Ces deux articles évitent soigneusement de nous dire le montant de la marge.

Je vous donne un autre exemple d’arnaque islamique en matière de prêts “sans intérêts”. Je vous prête 2’000 francs sans intérêts, mais en même temps je vous vends un crayon de deux francs au prix de 500 francs. La différence entre le prix réel et le prix de vente du crayon sert comme intérêts pour le prêt, mais vous ne devez pas le dire. Cette double transaction est parfaitement valide du point de vue islamique. Des ouvrages de droit musulman classique regorgent de telles arnaques (qui portent le nom officiel de hiyal = ruses, escroqueries, attrape-nigauds).

Tout le système des banques islamiques prétendument sans intérêts est entièrement construit sur ces arnaques et les “spécialistes” de ce systèmes ont de nombreux lapins dans leurs chapeaux, prêts à vous vendre le Bon Dieu sans confession. Des spécialistes en arnaques en plein jour… le plus légalement du monde. Pour mieux comprendre le système des banques islamiques, voir mon long article { http://www.sami-aldeeb.com/files/fetch. ... sulman.doc. }

Source: Comptes et prêts compatibles avec la charia arrivent en France (22 juin 2011).

Chaabi Bank, filiale française d’une banque marocaine, lance un compte en banque compatible avec la charia, la loi islamique. L’organisme annonce déjà l’arrivée fin 2011 d’un prêt immobilier sans paiement d’intérêts, pour respecter les règles de l’Islam.

Après l’octroi exceptionnel, en octobre 2010, d’un prêt à l’habitat compatible avec les principes de l’Islam, à un sportif de haut niveau, l’idée se généralise en France. La banque Chaabi, filiale de la Banque populaire du Maroc, a lancé lundi 20 juin le premier compte courant qui respecte les principes de la charia. Un principe de prêt immobilier devrait également suivre, d’ici la fin de l’année.

Pour les Musulmans les plus pratiquants, le principe de prêt est contraire aux règles imposées par la charia, la loi islamique. Le croyant ne doit pas payer d’intérêts d’emprunt, ni percevoir d’intérêts sur des sommes déposées sur un compte. Il n’existait pour l’instant aucun produit financier en France répondant à ces règles.

Combler une demande

Or un certain nombre de résidents pourraient être intéressés par des comptes et prêts “charia-compatibles”. Selon un sondage, réalisé en mai 2008 par l’Ifop pour le compte de l’Ifaas et l’Aiddim, “65% de personnes interrogées qui se privent de tout emprunt à intérêts, plus de 12% ont déclaré ne pas le faire pour des raisons uniquement religieuses”.

L’offre de Chaabi Bank comble donc un vide en France. La banque s’engage à ne pas payer d’intérêts sur les versements, et à utiliser les fonds déposés uniquement pour financer des projets compatibles avec les règles islamiques. Le tout sera garanti par le contrôle d’un “comité de savants musulmans indépendants”, précisent nos confrères de l’AFP.

Bientôt un prêt immobilier

Chaabi Bank lancera fin 2011 une offre de crédit immobilier à court terme, reprenant le principe de la “Murabaha” : c’est la banque qui se porte acquéreur du bien immobilier, et le revend ensuite au client, en prenant une marge. Le bénéficiaire ne paie techniquement pas d’intérêts, et respecte donc la loi islamique.

———————-———————-———————-———————-———————-———————-———————-———————-————-

Source: Premier prêt à l’habitat compatible avec l’Islam octroyé en France (14 octobre 2010)

credit immobilier maison billet

Le premier prêt à l’habitat “charia compatible”, a été octroyé en France à un “sportif de haut niveau” a annoncé l’Association d’innovation pour le développement économique et immobilier. Son principe permet de ne pas avoir à reverser des intérêts, une pratique contraire à l’Islam. Explications.

C’est lors d’un colloque sur la finance islamique mercredi à Strasbourg qu’Anass Platel, président de l’Association d’innovation pour le développement économique et immobilier (Aiddim), a annoncé la réalisation de la première opération de prêt habitat, “charia compatible”, des propos dont l’AFP fait écho. Le bénéficiaire serait un “sportif de haut niveau” pour une maison en région parisienne. Concrètement, le mécanisme adopté est celui d’un achat-revente – “Murabaha” – selon lequel la banque achète le bien immobilier et le revend ensuite au bénéficiaire, avec une marge. Cela permet à ce dernier de ne pas avoir à payer des intérêts, une pratique contraire à la religion musulmane.

Le respect de convictions religieuses

Selon l’Aiddim – qui promeut le développement de la finance islamique en France – un certain nombre de musulmans s’abstiennent en effet de contracter des prêts en attendant l’arrivée de produits financiers en conformité à leur religion. Un sondage, réalisé en mai 2008 par l’Ifop pour le compte de l’Ifaas et l’Aiddim, montrait ainsi que “sur les 65% de personnes interrogées qui se privent de tout emprunt à intérêts, plus de 12% ont déclaré ne pas le faire pour des raisons uniquement religieuses”. L’enquête chiffrait même à plus de 500.000, les personnes intéressées par des offres de financement conformes à leur religion.

Mais la finance islamique reste très marginale en France, en particulier pour le grand public. Anass Platel, dans une interview à nos confrères de Capital.fr, reprise sur le site de l’Aiddim, expliquait que “Depuis le début des années 2000, toutes les grandes banques françaises ont développé ces pratiques pour le compte d’investisseurs institutionnels issus du Moyen-Orient. Mais la finance islamique ne représente encore que 3 à 4% des 27 milliards d’euros d’investissements institutionnels immobiliers en France. En cause : des contraintes juridiques et fiscales encore trop nombreuses comme par exemple la double imposition du financier sur les droits de mutation dans les contrats d’achats-ventes…”

Quatre produits mieux accessibles

Le 24 août dernier, quatre nouvelles instructions fiscales parues au Bulletin Officiel des Impôts, sont venues “préciser le régime fiscal applicable aux principaux outils de la finance islamique existants” et lever certains de ces verrous fiscaux qui freinaient jusqu’alors leur emploi. Des mesures attendues depuis plusieurs mois par les acteurs de la finance islamique et annoncées par la ministre de l’économie Christine Lagarde en juillet dernier. Les opérations concernées sont celles du type “Suruk” (proche des obligations conventionnelles), “Mourabaha” (achat-revente avec marge servant de financement), “Ijara” (proche d’un crédit-bail) et “Istina” (vente d’un bien livré à échéance, proche de la VEFA). “On peut retenir, explique ainsi l’Aiddim sur son site internet, que ces quatre instructions ont pour trait commun de ne pas se limiter à un montage particulier, mais de poser un véritable cadre général. Libre ensuite aux acteurs de structurer, dans ce cadre de droit français, des opérations potentiellement compatibles avec le droit musulman.”

Selon Anass Platel, cité par l’AFP, le marché des crédits résidentiels respectant les principes de la loi islamique peut être estimé en France à 7,2 milliards d’euros. Ce premier prêt à l’habitat contracté en France devrait faire “progresser la mise au point du produit”.


Donc

A la base le sujet sujet principale était : les banques islamiques sans intérêt une arnaque ou non?
Mais directement vous avez déviés du sujet et psalmodié l’islam, avec comme argument le rang inférieur de la femme par rapport à l’homme, la répartition de l’héritage et on a même eu le droit à une petite histoire dramatique lors d’un voyage au maghreb.
Mais désolé, il faut se rendre à l’évidence que les expériences des uns n’est pas une généralité en soi! (comme la bien souligné l’auteur du “drama”)
Enfin il faut réfléchir! il ne faut pas se fié à une simple histoire personnelle pour ensuite en faire une généralité (par exemple les mariages forcés dont vous avez parlé au début, n’existe pas du tout en islam! à partir du moment ou c’est “forcé” ce n’est pas l’islam. Bien évidemment la “future épouse” à son mot à dire enfin!! (mariage forcée par ci, mariage forcée par là, désolé mais les personnes qui ont subit un mariage forcé et qui croit que c’est l’islam, j’ai envi de leur dire: ” c’est ta famille qui est responsable de ce qui t’arrive!! c’est leur IGNORANCE et non l’islam !!”. Enfin bref!
Concernant l’héritage, comme la bien souligné l’un des commentateurs, la distribution diffère des cas (et généralement c’est la femme qui reçoit le moins car c’est l’homme qui doit faire les dépenses et qui doit s’occuper de la famille, à savoir que la femme elle au contraire peut dépenser son héritage pour elle même et uniquement elle-même et n’est pas obliger de l’utiliser pour sa famille puisque c’est l’homme qui doit s’en charger).
Et oui …si vous saviez, la FEMME en islam, est traitée comme une “reine”, elle a tellement d’avantages que même les gens d’aujourd’hui ignorent et les musulmans en premiers (généralement vous pensez que la femme musulmane est opprimée et que ceci est dû à l’islam mais non ceci est du à son environnement familiale et socio-culturel et surtout aux hommes). Encore une fois, c’est l’homme en lui même qu’il faut blâmer et non sa confession.

Et enfin, l’un des commentaire disait:
“[…]du moment que le prophète même de votre Communauté était un business man[…]”

Pour répondre à ce commentaire (d’ailleurs c’était mon but principal), je vais simplement dire: si tu connaissais le prophète de la communauté musulmane (que la paix et le salut soit sur lui) ou tu simplement si tu aurais lu sa biographie!! Tu n’aurais jamais eu ces propos et d’ailleurs personnes d’entre vous n’aurais eu ces propos si vous connaissiez vraiment l’islam et ses préceptes. (la vérité se fait par la recherche et le tris, car derrière une vérité il y a bien plus de mensonges).

Ouf, ça fait du bien de sortir tout ce qu’en pense, et d’ailleurs chacun a ses propres opinions et a le droit de les exposer, cependant il vaudrait mieux avant de les exposer rechercher si ce que l’on croit et écrit et bien véridique ou non.

Sur ces derniers mots je vous dis: NE CROYAIS PAS TOUS CE QUE L’ON RACONTE, recherchez la vérité par vous même (et ce n’est pas qu’une seule source qu’il faut regarder mais plusieurs) et vous verrais vous en serez vraiment SURPRIS!

Livrets et comptes rémunérés sont interdit (“usure”), même en faire don aux oeuvres sociales pose problème.
http://www.muslimfr.com/modules.php?fil ... ws&sid=284
Pour l’assurance-vie >
http://www.islam-dine-rappel-pdf.com/ar ... t-il-haram–38082989.html
http://www.acerfi.org/articles/un-nouve ... fi_61.html
en rappelant qu’un non-musulman ne peut hériter d’un musulman et inversement…
Voir aussi l’ouvrage de Sami intitulé “Manuel de droit musulman et arabe” aux pages 257-268 http://www.sami-aldeeb.com/files/fetch. ... -arabe.pdf


_________________
Image
Image
Image


Haut
  Profil Envoyer un message privé Site Internet MSNM/WLM YIM 
 

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

Permissions de ce forum:

Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 


cron
Créer un forum | © phpBB | Entraide & support | Forum gratuit